Engagements du Puy du Fou

  • Depuis sa création, le Puy du Fou accorde une place importante au respect de l'environnement et à la préservation de son patrimoine naturel.
    Afin de poursuivre son engagement, une démarche globale de développement durable est en place.

    3 grands enjeux

    • Préserver notre patrimoine naturel
    • Être un acteur économique
    • Promouvoir une politique éthique et sociétale

    Dans le cadre de sa démarche environnementale, le Puy du Fou s'engage à respecter les exigences légales et réglementaires.
    Elle s'appuie sur 5 grands principes :

    • Gérer nos déchets en améliorant la part de déchets valorisés,
    • Gérer notre consommation d'énergie en utilisant des nouveaux équipements plus économes en énergie,
    • Préserver la ressource en eau en maîtrisant notre consommation d'eau potable avec des nouveaux équipements plus performants, mais aussi en assurant un traitement optimal de nos rejets d'eaux usées.
    • Protéger la biodiversité via des programmes internes sur le parc mais aussi via des programmes de conservation nationaux et internationaux des espèces sauvages et de leurs habitats.
    • Sensibiliser les clients et les employés à la préservation du patrimoine naturel.

    Pour mener à bien son engagement développement durable, le Puy du Fou travaille avec toutes ses équipes, partenaires et fournisseurs pour préserver le patrimoine naturel.

    Green Globe

  • Puy du Fou Espérance

    Depuis sa création, le Puy du Fou soutient de nombreuses associations :

    • « Akamasoa » pour aider les enfants défavorisés de Madagascar avec le Père Pedro
    • La fondation « Jérôme Lejeune »
    • La fondation « Les Prisonniers du Goulag » avec Aleksandr Soljenitsyne
    • La Ligue contre le Cancer
    • Médecin du Monde
    • L’association « Handi Espoir »
    • L’association « Perce-Neige »
    • « Les Chiffonniers du Caire » avec sœur Emmanuelle
    • Les associations « Anaï Parrainage » et « Leucémie Espoir »
    • L’association ADELMAS avec le professeur Jean-Luc Harousseau

    Photo

    Actions Humanitaires
  • Le Grand Parc du Puy du Fou est membre de l’Association Européenne des Parcs Zoologiques et Aquariums (EAZA) depuis 1993.
    Depuis sa création, plus de 400 000 euros ont été versés à des associations pour protéger les espèces les plus menacées et 6 oiseaux nés au Puy du Fou ont été relâchés dans leur milieu naturel dans le cadre de ces programmes.

    Au-delà du travail d’étude entrepris toute l’année au Puy du fou en faveur des oiseaux, l’Académie de Fauconnerie s’implique dans des actions de protection pour certaines espèces de rapaces en voie de disparition. Pour cela, elle participe à des EEP (Programme d’Elevage Européen).
    Ces programmes d’élevage sont créés pour la sauvegarde des espèces animales et la conservation ex-situ (en captivité) de leur propre patrimoine génétique.

    Ils initient, surveillent et conseillent pour favoriser leur élevage, en conservant leurs caractéristiques naturelles, le but final étant une éventuelle réintroduction dans la nature, ou un renforcement de la population sauvage par l’association de spécimens élevés en structures zoologiques (parcs zoologiques, fauconneries, aquariums).

    Les EEP concernent les espèces suivantes :

    Espèces concernées par l'EEP

    Les actions de conservation du Puy du Fou

    Soutien à la Fondation BioAndina en Argentine : La Fondation BioAndina coordonne un programme de conservation pour le Condor des Andes entre l’Argentine et le Chili. Depuis 2007 le Puy du Fou soutient ce programme de réintroduction situé dans les montagnes de Paileman en Argentine. En 2015, un bébé condor né au Puy du Fou en 2014 sera réintroduit.


    Soutien au groupe de travail Endangered Wildlife Trust (E.W.T) en Afrique du Sud : Ce groupe de travail concerne l’étude du vautour africain en Afrique du Sud. Depuis 2008 le Puy du Fou soutient ce programme afin de diagnostiquer les principales causes de mortalité et établir un état de la population. Des fauconniers du Puy du Fou partent régulièrement en Afrique du Sud pour participer physiquement à ces actions.


    Soutien à la fondation Vulture Conservation Foundation en France et dans les Balkans : Le Puy du Fou a participé à la réintroduction d’un jeune Gypaète barbu, nommé Calcé et né au Puy du Fou le 1er Avril 2007. Calcé a été réintroduit le 13 Juillet 2007 dans le Parc National de Hohe Tauern dans les Alpes Autrichiennes. D’autre part, 24 vautours fauves ont quitté la France le 24 Avril 2012 pour être relâchés en Bulgarie.


    Soutien au centre de sauvegarde et de reproduction de l’Aigle de Bonelli en France.


    Participation à la journée internationale des vautours « Sauvons les vautours »


    Soutien au programme de réintroduction du vautour moine : Le Puy du fou par l’intermédiaire de la LPO PACA a réintroduit un jeune Vautour moine né le 07 Juin 2011 au Puy du fou. Il a été réintroduit le 15 Novembre 2011 à Rougon dans les gorges du Verdon. En 2014, le Puy du Fou a relâché « Monaco », vautour moine né au mois de mai 2014 à l’Académie de Fauconnerie.


    Soutien au Centre de Soins de la Faune Sauvage de Nantes.


    Soutien à l’association BECOT qui analyse les mouvements des aigles royaux dans les Cévennes pour permettre de trouver les bons emplacements des parcs éoliens.


    Photos

    Programme de Conservation Programme de Conservation Programme de Conservation Programme de Conservation

    Chiffres clés :

    • Plus de 400 000 euros de dons ont été versés à l’ensemble des associations
    • 6 oiseaux nés au sein du Puy du Fou ont été relâchés dans la nature
    • Le Puy du Fou prévoit en 2015 de relâcher un condor des Andes en Argentine.